Vingt longues étagères, à raison de cinq par côté, couvrent tous les murs moins deux

Il est grand temps que je me préoccupe d’acquérir quelques étagères supplémentaires pour éponger l’accroissement de ma ludothèque ces dernières années : je n’ai plus la moindre place sur les rayonnages dédiés à Traveller, et le reste n’est guère moins serré.
Malheureusement, la tâche risque de s’avérer compliquée : aux catalogues des marchands de meubles situés dans un rayon d’une centaine de kilomètres, je n’ai trouvé qu’un seul modèle dont les dimensions me permettraient de loger à peu près correctement les précieux ouvrages ; tout le reste est trop petit, et souvent trop peu profond. Mais il y a deux problèmes : 1°) il n’est pas en stock, ni même en exposition, et il va falloir le faire commander (en espérant tomber sur un vendeur qui sera suffisamment compétent pour gérer une référence absence de son hall d’exposition), ce qui s’accompagnera d’un délai plus ou moins long (surtout que je vais en prendre au moins deux, et peut-être même plus car il serait sage de prévoir une extension à moyen terme de l’une ou l’autre de mes trois « thèques ») ; et 2°) je n’arrive pas à avoir confirmation qu’il existe dans une couleur qui ne jurera pas avec les étagères déjà en place…
Un jour, je ferai peut-être (à moins que je ne les fasse faire) des étagères sur mesure dans mon bureau et ma bibliothèque ; mais ça ne sera pas au mieux avant plusieurs années…

Ce contenu a été publié dans Ma vie est un drame, Références cryptiques, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Vingt longues étagères, à raison de cinq par côté, couvrent tous les murs moins deux

  1. 賈尼 dit :

    Dur. Moi j’ai résolu le problème en me débarrassant des suppléments papier non-indispensables et en achetant les nouveautés principalement au format PDF.

    • Imaginos dit :

      Alors que moi, je cherche à me procurer « en dur » ce que j’ai pour l’instant seulement en *.pdf… (en particulier pour des questions de confort de manipulation)

  2. Asmodeus dit :

    Cela te fait combien de mètres de rayonnage, toutes ces étagères ?
    La solution, les faire soi-même cela coûte souvent moins cher, mais faut être bricoleur.

    • Imaginos dit :

      Je ne sais pas, ça fait longtemps que je n’ai pas fait une estimation. À la louche, environ 18 mètres de mur sur les deux pièces pour l’ensemble des trois thèques.
      Faire moi-même, ça devra de toutes façons attendre que je refasse le sol des pièces, ce qui n’est pas prévu pour tout de suite…

  3. Miod dit :

    Quand il n’y a pas assez d’étagères, les cartons de même gabarit sont moins seyants, mais bien pratiques. Avec le choix entre les cartons FedEx 25kg pour les contrebandiers, les cartons de déménagement standard pour les itinérants, et les cartons de bouteilles de vin pour les autres…

    • Imaginos dit :

      J’ai déjà donné avec le stockage en caisses plastoc pendant des années, et comme je ne prévois en principe plus de déménagement dans les 25 ans qui viennent, je veux une solution plus « finie ».

  4. Asmodeus dit :

    18 mètres d’étagères : si il y’a 5-9 rayonnage par étagères cela donne une centaine de mètre linéaires de Livres et Jeux de rôles. C’est pas mal du tout.
    Si j’étais collectionneur comme toi, je ferais pareil, je tenterais d’avoir « en dur » ce que j’ai déjà en version électronique. Je ne sais pas si c’est très raisonné mais j’aime le papier.

    • Imaginos dit :

      Moins, sans doute : y a les étagères de disques, pas mal de magazines, et quelques monceaux de notes de JdR et autres documents divers… Et il me reste encore un peu de place dans la bibliothèque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.