Défi 2014 : point intermédiaire n° 3

Troisième point sur l’avancée du défi des quarante scénarios en un an pour quarante contextes différents (et contenant chacun le nombre quarante).

Il tiendrait presque en un mot : OUF !

Ouf, j’ai réussi à tenir le rythme et à produire un nouveau scénario cette semaine ! Mais ça n’a vraiment pas été facile, et je l’ai seulement bouclé vers huit heures ce soir…
Alors OK, je me doutais que cette semaine ne serait pas facile : grosse semaine au boulot, le samedi aprème passé dans le jardin (où il était grand temps de tondre toute cette herbe, même si j’imagine que la demi-douzaine de chats qui y traînent, dont mon chieur préféré qui m’a d’ailleurs regardé faire pendant un moment avant d’aller voir ailleurs) auraient préféré pouvoir continuer à s’y planquer) ; et puis je n’avais pas franchement choisi la facilité, avec un scénario pour un contexte ultra-détaillé que je n’avais jamais utilisé jusqu’à présent, ni comme joueur, ni comme MJ, ni comme auteur de machins de JdR, m’étant contenté d’en lire les bouquins (et encore, pas tous, il y en a certains que je n’ai fait jusqu’à présent que feuilleter) : Tékumel.
J’ai donc passé un temps phénoménal à relire des passages dans les divers bouquins des divers JdR consacré à l’univers du professeur Barker, à reprendre la chiée de machins récupérés à gauche à droite sur internet au fil des années (à la recherche du petit détail glissé par le professeur dans un message sur un groupe de discussion, qui foutrait en l’air mon scénario), à chercher des infos que je n’ai d’ailleurs pas toujours trouvées ; à côté de ça, l’écriture du scénario lui-même a été relativement rapide (il faut dire que j’avais une assez bonne idée de ce que je voulais faire), même si le résultat n’est pas pleinement satisfaisant à mon goût (mais ça vient aussi sans doute d’un sentiment confus de ne pas maîtriser mon sujet aussi bien que je l’aurais souhaité, et de ne pas avoir exploité le contexte aussi profondément que je l’aurais aimé).

Mais voyons le côté positif : cinq scénarios de pondus (soit un huitième du défi), et toujours mes deux semaines d’avance.
Le prochain scénario devrait me ramener vers un contexte que je connaissais bien il y a une douzaine d’années, même si j’ai un peu décroché depuis : je devrais donc passer beaucoup moins de temps à consulter les sources… Et c’est heureux, pasque les trois prochaines semaines s’annoncent encore plus trépidantes côté boulot que celle-ci. Alors si je pouvais conserver mon avance une semaine encore au moins, ça m’arrangerait.

Ce contenu a été publié dans JdR, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Défi 2014 : point intermédiaire n° 3

  1. rappar dit :

    Impressionnant l’effort mis dans la recherche d’authenticité sur l’univers… alors que tu pourrais mettre ça en ligne et attendre les remontées des intégristes et autres experts pour corriger. 8)
    Ou alors, comme Phersv, t’immerger dans des univers, tu aimes ça… :)

    • Imaginos dit :

      J’ai pas envie de publier n’importe quoi, donc j’essaie de faire attention à la cohérence de mes productions (d’où par exemple le changement de contexte du précédent scénario). ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.