Défi 2014 : scénario n° 19, les commentaires

Ce tirage était le dixième de la série.

Les tirages Rome et police italienne m’orientaient initialement vers quelque chose à Rome, a priori dans la Rome antique. Mais n’ayant pas spécialement envie d’utiliser un contexte historique, j’ai décidé d’interpréter Rome comme étant LA grande ville du contexte choisi, la police italienne devenant quant à elle les forces de l’ordre locales.
Vu sous cet angle, cela donnait un scénario pour Laelith. Mais ayant déplacé mon quatrième tirage (et septième scénario) de Greyhawk vers Laelith, il me fallait déplacer également le présent tirage : ce que j’ai fait vers Lankhmar, un contexte urbain que je regrettais de ne pas avoir retenu dans ma liste « définitive » des quarante.
J’ai donc, lorsque le moment est arrivé de développer le scénario, commencé à bosser sur quelque chose se passant à Lankhmar. Je pensais exploiter le personnage du Lys Noir, qu’on croise dans Épées et brumes, et l’auberge The Tall Mug, inventée pour le supplément Lankhmar City of Adventure pour AD&D1. Mais je coinçais sur le chasseur de primes, que je ne voyais pas trop comment insérer dans mon contexte lankhmarien.
J’ai donc envisagé d’autres possibilités : parmi celles que j’ai étudiées d’un peu plus près que les autres figurait Bloodlust, et surtout Empires & Dynasties, contexte pour lequel j’ai potassé quelques sources, avant de finalement, bloquant toujours sur le chasseur de primes, jeter mon dévolu sur Jorune (probablement influencé par la série de billets qui lui avaient été consacrés sur Anniceris).
Sauf que Jorune me posait le même problème que Tékumel, voire pire : je n’avais jusqu’à présent jamais exploité ce contexte… Il m’a donc fallu reprendre pas mal de sources avant de me lancer dans l’élaboration du scénar.
Et comme j’étais toujours gêné par le chasseur de primes, j’ai fini par le laisser sur la touche, le transformant en un simple homme de main à gages. C’est je crois l’un des deux seuls tirages que je n’ai pas respectés sur l’ensemble des quarante scénars du défi.
À peine m’étais je lancé dans l’élaboration du scénario suivant, que je me suis dit que j’aurais pu m’y prendre autrement pour le présent scénar. J’ai fugitivement envisagé de le reprendre, mais ça m’aurait demandé trop de temps (or j’en avais déjà passé beaucoup là-dessus) et j’ai laissé tomber. Du coup, je ne suis pas complètement satisfait de ce que j’ai produit là, mais tant pis…

Ce contenu a été publié dans JdR, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Défi 2014 : scénario n° 19, les commentaires

  1. Kim dit :

    What is happening here?? I can read a little French, slowly, and with a dictionary by my side. I can’t keep up with this! ;p

    Seriously: When I look at this blog, I see interests and ideas that are a lot like mine. And those are not very common, within the global ‘RPG community’. I wish I knew French better — however, this blog makes me happy to be just an ‘etranger de passage’.

    • Imaginos dit :

      Sorry about my prose not being very non-native-speaker-friendly (with all the slang and the occasional neologisms).
      Back in march, I gave myself a challenge : to write forty RPG adventures, for forty different backgrounds, each one including the word forty (« quarante » in french), as a tribute to the forty years of the first publishing of D&D (the very first RPG ever published).
      What you are drowning under now is the result of this challenge… ;-)
      To fire up my imagination and speed the process of creativity, I used a semi-random adventure generating system, which my friend Gianni (hence the name of this wonderful tool : Giannirateur, which could be translated as « Giannirator ») created 2 years ago and which I tried and enhanced for my personal use. Hence the 3 posts for each adventure : the first one (« le tirage ») presents the results of the use of the Giannirateur, the second one is the adventure itself, and the last one (« les commentaires ») is the « designer’s notes ».

      Glad to see that you find what I write interesting enough to try to follow it across the language barrier ! ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.