Kro en résumé : Cobra

Film policier de 1986, avec Stallone et Brigitte NielsencobraStallone incarne un officier de police aux méthodes et à la mentalité similaires à celles de l’inspecteur Harry, à part que quand c’est Stallone, de base ça passe encore moins bien que quand c’est Clint Eastwood (pure question de préjugés, je vous l’accorde). Après nous avoir fait une démonstration (bien puante à mes yeux) de ses méthodes lors d’une prise d’otages dans un supermarché (comme l’inspecteur Harry), Cobra se lance à la poursuite d’un tueur en série à l’arme blanche surnommé « l’éventreur de la nuit », et se retrouve devoir assurer la protection d’une femme qui lui a échappé, et qui est la seule à connaître son visage.
C’est assez bourrin, mais dans le fond, c’est pas pire que la série des inspecteur Harry.

À noter que le film est vaguement adapté du roman Fair Game de Paula Gosling, qui fit l’objet d’une autre adaptation neuf ans plus tard avec Cindy Crawford, sombre navet qui détient probablement le record peu enviable du film durant lequel j’ai émis le plus de commentaires affligés devant mon écran. Pour vous dire… (notez, c’est un peu ma faute, je savais pourtant que c’était une bouse).

Ce contenu a été publié dans J'ai pas la télé, Kros, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.