Kro en résumé : divers gadgets laelithiens

Allez, il ne reste plus que des bricoles, je vous balance tout ça en vrac et on en aura fini avec la gamme de la nouvelle Laelith

Illustration et secret de Didier Guiserix

Photo dans ce billet

Feuille cartonnée avec au recto une illustration pleine page montrant principalement l’entrée d’un palais. Au dos, il y a une idée de scénario ayant pour cadre ledit palais.
Court et anecdotique.

Licence d’aventurier

Photo dans ce billet

Feuille recto-verso même pas cartonnée consistant, quelle surprise, en une… licence d’aventurier. Un truc qui n’est JAMAIS mentionné où que ce soit dans le reste de la gamme. JA-MAIS. Cette licence autorise son titulaire à être engagé comme mercenaire ou enquêteur au service d’une tierce personne sans en référer préalablement aux autorités, à officier comme chasseur de primes en payant une taxe minorée, et à aller dans le Cloaque.
Tout ça aurait pu faire une aide de jeu sympathique à joindre à sa feuille de perso, s’il n’y avait pas plusieurs mentions humoristiques qui viennent foutre en l’air la crédibilité du truc.

Litho Crapou

Photo dans ce billet

Illustration de Didier Guiserix, des Crapougnats très inspirés de la couv’ du CB 35 (par Pierre-Olivier Vincent) où parut la première version de Laelith.
Les Crapougnats, en grand format ça rend plutôt mal.
Le clin d’œil est sympa mais l’illustration est moyenne, et de toutes façons ça ne sert strictement à rien.

Set de dés

Photo dans ce billet (où j’avais déjà tout dit)

Moches et difficilement lisibles.

Jeu de tarot

Pas de photo, désolé…

Laid (les illustrations sont tirées du bouquin). Les cartes sont difficilement lisibles (c’est quoi ça, un pique ou un trèfle ?). Il est accompagné d’un petit livret de 40 pages (non numérotées) avec des explications sur comment faire un tirage de tarots ; livret qui est son seul intérêt par rapport à un jeu de tarot Baptiste Paul Grimaud normal.

Cédé de musique d’ambiance

Photo à la fin de ce billet

Les musiques ne m’évoquent en rien Laelith, et de toutes façons, pas de musique à ma table de jeu. Rigoureusement aucun intérêt.

J’ai oublié dans ma kro le carnet de notes (photo à la fin du même billet), sans doute bien cher et de toutes façons rigoureusement inutile, et il manquerait à ma collection (au moins) un dé en métal, dont le fabricant a mis la clé sous la porte avant la livraison de tout le bazar, m’a expliqué un grouillot de mes amis, ce qui fait que j’ignore s’il existe réellement.

Ce contenu a été publié dans JdR, Kros, Zique, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.