Il y a bien longtemps, dans une revue de JdR lointaine, très lointaine…

Je me demande si je ne suis pas en train de perdre la mémoire.

Je croyais me souvenir que, suite à la critique du supplément Platt’s Smugglers Guide parue dans Casus Belli à l’époque de sa sortie, j’avais longuement hésité à me le procurer (car ce n’est pas parce que je suis profondément allergique à l’univers de Star Ouarz que je ne reconnais pas une certaine qualité à quelques-uns des bouquins parus pour le JdR officiel), avant de finalement laisser tomber.

Suite à un enchaînement d’idées, j’ai été récemment amené à lire deux scénarios publiés pour ce jeu (scénarios plutôt décevants, d’ailleurs). Dans la même foulée, croyant me souvenir de mes hésitations passées, je me suis également lu le fameux Smugglers Guide.

Après quoi, quelque peu déçu par ma lecture (et c’est un doux euphémisme…), j’ai empoigné mon Casus Belli n° 112 (février-mars 1998), l’ai ouvert à la page 18, première colonne, et ai relu la critique (de Philippe Rat).

Critique avec laquelle je suis d’accord d’un bout (La couverture est sympa…) à l’autre (Une daube en américain pour Star Wars par WEG).

Et je me demande donc bien pourquoi cette critique, qui insistait sur la vacuité du supplément, aurait pu me donner envie de me le procurer quand même. Pasque franchement, OK, « La couverture est sympa… », mais cette blondasse, qui me rappelle (en mieux) l’ex d’un de mes colocataires étudiants, n’est pas mon genre de femmes. Et puis je n’achète pas sur la simple foi de la couverture.

Alors, comme je ne vois pas non plus avec quel supplément je pourrais confondre, je me demande si je ne commence pas à présenter les premiers symptômes de la maladie d’Alzheimer…

À moins que ce ne soit une critique lue à l’époque sur internet qui m’ait donné envie de m’intéresser peut-être à ce machin ?
Machin que quoi qu’il en soit, je ne peux que vous déconseiller chaleureusement, même si vous êtes branchés blondasses racoleuses.

Ce contenu a été publié dans JdR, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Il y a bien longtemps, dans une revue de JdR lointaine, très lointaine…

  1. Vaken dit :

    La couverture, c’est Solo version féminine et disco (cheveux blancs plutôt que blonds, d’ailleurs). Y’a même la verrière du Faucon en arrière-plan.

    Tu as dû changer de goûts question filles depuis le temps, tout simplement ;)

    • Imaginos dit :

      > Tu as dû changer de goûts question filles depuis le temps, tout simplement ;)

      Peut-être sur certains points, mais pas en ce qui concerne ce genre de blondasses. ;-)

  2. Fout' la merde dit :

    Lecture…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.