Révolution orange

L’une de mes dernières découvertes musicales est le groupe ukrainien Uncreated Light, dont j’ai eu quelques difficultés à me procurer l’album (sorti en 2009), Чья Вина… (ce qui se traduit apparemment en anglais par Whom Should I Blame ?, si j’en crois l’espèce d’obi qui recouvrait (partiellement) l’étui du disque).C’est un premier album, avec ce que ça sous-entend de « péchés de jeunesse » améliorables (en particulier un manque de mordant sur certains morceaux), mais j’ai bien aimé. De plus, le chant en russe, auquel je n’entrave que dalle (ce qui, d’une certaine façon, me gêne confusément, comme je l’avais déjà expliqué ici même il y a longtemps ; mais j’ai depuis mis un peu d’eau dans mon vin), a une sonorité assez agréable.

Extrait de l’album :

Et un morceau plus récent qui ne figure pas sur l’album mais que je trouve musicalement très chouette :

Ce contenu a été publié dans Zique, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Révolution orange

  1. Alias dit :

    Je ne suis pas sûr qu’ils aient eu les droits pour utiliser les images de 300 dans leur clip, mais bon. :)

    Le second est à mes oreilles nettement supérieur, plus progressif, moins « métal à chanteuse lambda ». Si c’est la direction qu’ils comptent prendre, j’approuve et je vais garder un œil dessus (le groupe, pas –que – la chanteuse).

    On notera au passage que le principe de uncreated light semble venir de la théologie orthodoxe.

    • Imaginos dit :

      Je suis pour ma part quasiment sûr qu’ils ne les ont pas, les droits… ;-)
      Et moi aussi, j’espère que le second morceau (qui ne figure pour l’instant ni sur leur disque, ni sur leur démo) est indicatif de leur production à venir.

  2. Ping : Le monde est métal | Blog à part: troisième époque

  3. Baronsed dit :

    Ça se prononce « tchia vina » et ça signifie « à qui la faute ? »
    /me est trop fier de sa LV2
    Un peu plat je trouve, mais il y a en effet des chances qu’ils s’améliorent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.