Kro en résumé : Class E Starports

Class E Starports
E-Class Starport Book
Tom Price et Ian Stead
Moon Toad Publishing
© 2019 Moon Toad Publishing
90 pages

Supplément *.pdf bac-à-sable pour Cepheus Engine

Le titre est trompeur : ce n’est pas un supplément sur les spatioports de classe E (ceux dont les installations sont les plus rudimentaires, à Traveller comme à Cepheus Engine), mais un genre de bac-à-sable en kit.
Class E Starports (CES) contient certes une page de généralités sur les spatioports de classe E, mais il décrit surtout dans les grandes lignes un sous-secteur de huit systèmes stellaires (le huitième est inhabité), à peine exploré, propriété d’un grand-duc excentrique qui n’a pas l’air très sympathique, dans une zone reculée d’un Imperium stellaire (on n’est clairement pas à Traveller, mais il n’y aurait pas grand-chose à modifier pour l’utiliser dans l’OTU). Quatre de ces systèmes disposent d’un spatioport de classe E.
Il y a là le schéma de chacun des sept systèmes habités, les planisphères des sept mondes principaux, deux véhicules terrestres utilisés sur les spatioports, des vaisseaux spatiaux avec leurs plans, des caracs de PNJ, du matos d’astéroprospection, cinq bestioles, quelques plans, et des documents tels que des messages transmis par le réseau des vaisseaux express qui donnent une idée du contexte politico-économique et peuvent donc fournir des idées de scénar.
C’est assez intéressant ; suffisamment même pour entrer dans mon top 5 nouveautés. On peut facilement en cannibaliser des éléments pour divers contextes de SF interstellaire. Utiliser CES comme un tout demandera un peu plus de travail de la part du MJ.

Ce contenu a été publié dans JdR, Kros, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *